AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
Un coquelicot en mai ?

Pensionnaires
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 97
Date d'inscription : 29/05/2013
Localisation : Quelque part entrain de mordre la poussière...

DOSSIER
ÂGE : 13
PROBLÈME : Casse-gueule (concentration)
LIBRE RP : Toujours ! ;)
MessageSujet: Un coquelicot en mai ?   Jeu 30 Mai - 11:02


Dossier principal
PRÉNOM : Meite. Plus couramment appelée "May" (ou Mei mais de toute façon la prononciation n'est pas vraiment différente).
NOM : Klatschmohn
ÂGE : 13
DATE DE NAISSANCE : 16 Mai
ORIGINES : Allemandes. On ne s'y attendait pas du tout x)
TROUBLE : Un problème de concentration qui se traduit pas une maladresse étonnante.
ORIENTATION : Hétéro

Description physique
Je pourrais résumer son apparence en 3 mots : Blonde, petite, green-eyed.
Mais poussons plus loin.
Au loin je vois une silhouette menue, toute petite, toute blanche. Elle semble fragile, comme faite de porcelaine, une poupée dont les cheveux blonds volent tranquillement avec la brise. Elle est vêtue simplement, une simple chemise, parfois une jupe, dont la couleur varierait selon son humeur du jour. Tandis que je m'approche, mes pas crissent dans la neige ; elle se retourne et me reconnaît. Son teint neigeux, blafard, presque maladif, se marie parfaitement avec ses yeux verts et ses cheveux de platine. Elle me sourit - ébauche de sourire, lèvres pâles s'étirant doucement de chaque côté de sa bouche - et tente de s'approcher. Elle fit un pas irréel avant de tomber genoux et mains dans la neige froide.
Ai-je déjà dit qu'elle semblait prête à se briser en mille morceaux comme une statue de cristal ? Sans doute. Et c'est doublement étonnant qu'avec toutes ses chutes elle ne se brise pas. Je ne me risque pas à l'aider à se relever.
Sa maladresse et son incapacité à aligner deux pas cohérents l'un après l'autre contraste étrangement avec ses allures de poupée de porcelaine.
Mais déterminée, elle se relève, une petite lueur dans les yeux, et essaie, encore et encore, de marcher vers moi, avec sa silhouette frêle, et son visage d'enfant.

Description psychologique
Meite a une capacité surprenante à tout prendre à la légère, je dirais. Ou plutôt, de tout prendre avec une légèreté étonnante. Elle ne fait jamais d'offense, ne prend jamais une insulte pour telle, mais plus pour une grosse plaisanterie à laquelle elle riera de mon coeur.
Je ne pense pas que ce soit une forme de naïveté accrue ou je ne sais quoi, mais plutôt sa manière à elle d'éviter les conflits. De même, elle ne se met à peu près jamais en colère. Je dis bien "à peu près", car s'il y a bien une chose qui l'agace profondément, c'est bien le "Woow, tu vas bien ? Tu as besoin d'aide ?" de tout le monde lorsqu'elle se casse la figure. Mais cela ne dure jamais bien longtemps. Juste le temps pour que ladite personne comprenne qu'elle n'a absolument pas besoin d'aide.
En parlant de s'étaler, j'ai sans doute déjà dit qu'effectivement elle n'arrive pas à aligner deux pas. Cela ne s'applique pas seulement à sa démarche et ses déplacement, en réalité, mais à la plupart de tous ses mouvements. Je peux vous dire qu'elle en a cassé, des tasses remplies de je ne sais quoi de chaud.
La raison ? Elle est inconnue. Ou plutôt, elle ne s'en rend pas compte. C'est surtout qu'elle n'arrive pas à se fixer un objectif et à le tenir sans changer 10 fois d'avis, ou bien sans oublier 10 fois ce qu'elle voulait faire au départ. Ce qui fait qu'un coup elle veut aller devant, puis la seconde d'après elle voudra aller derrière, donc elle va se mélanger les pieds et se casser la figure. Ou bien elle va simplement oublier de mettre un pied devant l'autre ou je ne sais quoi.

Histoire
Commençons par le commencement. Meite est née un 16 mai, prenant la vie à sa mère. Vivant donc seule avec son père, elle semblait vivre toute seule tout court. Son père semblait s'occuper d'elle plus par obligation que par plaisir, trop absorbé par son travail et sa réussite professionnelle.
N'ayant récolté que de lourds regards et un silence buté à chaque question à propos de son métier, May n'a jamais vraiment réussi à savoir ce que faisait concrètement son père. C'est à peine si elle le voyait. C'est à peine s'ils se parlaient.
Le fait est que son père jouait les expatriés, passant d'un pays à l'autre. Un beau soir, il rentrait, allait voir sa fille, et disait "Prépare tes affaires. On s'en va dans deux semaines." Et l'enfant l'acceptait, et ils partaient.
Des amis, elle a certainement eu, elle en a eu plusieurs, peut-être même beaucoup. Mais étrangement éphémère dans la mémoire des gens, lorsqu'elle partait le contact s'en allait aussi, aussi n'en reste-t-il presque pas, voire plus du tout.
Pourtant, elle ne s'en offense pas. Elle a une étrange capacité à accepter les choses telles qu'elles se présentent, même impromptues et farfelues. Voyager ouvre l'esprit, non ?
Et des voyages, elle en a fait. Toujours envoyée dans des écoles internationales allemandes ou bien internationales tout court, elle a rapidement appris à parler anglais et allemand, si bien qu'il lui arrive souvent de mélanger les deux. Et vu que vivre dans un pays sans en connaître la langue peut être très ennuyeux, elle possède aussi des notions de français, d'espagnol, de chinois, d'arabe, et de grec. Je crois bien.
Revenons aux événements principaux.
Elle n'avait aucun problème, plus jeune, pour marcher, courir, attraper des verres, mais elle n'a jamais été très concentrée en cours, elle s'évadait toujours dans ses pensées et ratait ainsi la moitié des explications.
Et puis vers ses 10 ans, alors que Mei rentrait chez elle après avoir passé un après-midi chez des amis, une voiture passant dans la rue où elle marchait esquiva brusquement un chat qui ronflait tranquillement au milieu de la rue. Le conducteur devait être un peu pressé car il roulait plutôt vite pour la petite rue, et il n'avait pas vu le chat.
Résultat de la course, la voiture tourna brusquement, mais pas assez vite. Elle tua le pauvre chat et percuta Meite.
Cet accident lui vallut une paralysie complète pendant un bon moment. Ce qui ennuyait profondément son père car ils étaient bloqués dans ce pays pendant tout ce temps, alors qu'ils auraient dû partir quelques semaines après. Autant dire qu'il se fichait complètement de la gamine, et que s'il avait pu il l'aurait laissée là.
Après cela, il fallut que May fasse de la rééducation. C'a été long, car trop dissipée pour se concentrer pour mettre un pied devant l'autre. On peut dire qu'elle y arrive à peu près maintenant, enfin pas tout à fait. Elle se casse souvent la figure sans raison, après tout.
Après tout cela, dès que Meite put bouger et partir, eh bien ils partirent, en direction de cet endroit où nous nous trouvons. Je ne sais alors ce qui prit le père de Meite, peut-être en avait-il marre, peut-être qu'il préférait ne pas avoir une bouche à nourrir ou je ne sais quoi. Sans doute ne voulait-il pas être bloqué une seconde fois pendant 3 ans au même endroit. Mais c'est dans cet institut qu'il l'inscrivit cette fois.

In Real Life
PSEUDO : Melati
PRÉNOM : N.
ÂGE : 16
PRÉSENCE : disons 4-5 / 7
COMMENT TU ES ARRIVÉ ICI : Top-site
IDÉE / COMMENTAIRE : Nope. A part que j'aime l'idée de ce forum, mais ça paraît évident, sinon je me serais pas inscrite. xD
Admin
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://holdmyhand.forumactif.com
Messages : 271
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : Derrière toi <3

DOSSIER
ÂGE : 16 ans
PROBLÈME : Peur des orages
LIBRE RP : non
MessageSujet: Re: Un coquelicot en mai ?   Mar 4 Juin - 3:41
Bienvenue !
Pas de problème, petite fiche agréable à lire <3
Je te valide, bon jeu <3
(pardon pour l'attente ;w; je suis out !)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le coquelicot
» Je reçois samedi...
» mercredi 10 AOUT
» Bon Vendredi nr 2
» Avant l'hiver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hold my Hand :: Pour bien débuter :: votre dossier :: Dossiers acceptés-