AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
« Look at me, don't forget me please ... » ♚ Destiny A. ℳcℒogan

Invité
avatar
MessageSujet: « Look at me, don't forget me please ... » ♚ Destiny A. ℳcℒogan   Jeu 2 Mai - 18:56


Dossier principal
PRÉNOM : Destiny Anastasia
NOM : ℳcℒogan
ÂGE : Seize ans
DATE DE NAISSANCE : 30 juillet
ORIGINES : Irlandaise
PHOBIE : Athazagoraphobie - Peur d'être oublié ou ignoré.
source: wikipédia :3
ORIENTATION : Bisexuelle

Description physique

« Je ne pense pas que les apparences soient importantes. C'est la personnalité des gens qui font d'elles des personnes intrigantes. »

Destiny est une jeune fille mignonne aux airs enfantins. Elle possède un grand charisme et les personnes de son entourage le lui font souvent remarquer. Ses longs cheveux noirs descendent jusqu'en bas de son dos, elle est svelte et fragile et n'est pas très grande, seulement un mètre soixante. Elle est également légère ne pesant que quarante-six kilos. Ses yeux tournent autour du mauve et du bleu, une couleur étrange n'est-ce pas? Mais passons, malgré son visage enfantin, la demoiselle n'en reste pas moins une jeune femme et possède quelques atouts, dont une poitrine ni trop grosse ni trop petite afin de faire virer le regard sur son décolleté. On dit souvent que Destiny est une poupée, sans doute à cause de son teint pâle, comme de la cire, elle est pourtant bel et bien humaine et n'aime pas trop qu'on parle de son physique car, malgré ça, elle reste une adolescente avec ses propres complexes. Elle n'aime pas vraiment son corps et le trouve trop fin, trop fragile. Elle voudrait également devenir plus grande, mais rien à faire les années passent et la jeune femme ne prend pas un centimètre. Et puis de toute façon, pour la jeune fille les apparences ne sont pas aussi importantes que ça, pour elle le caractère fait office de première place lorsqu'elle rencontre une personne.

Description psychologique

« T'es comme un soleil en plein été, tu respires la fraîcheur et la gaité. Douce, tu es semblable à une fleur de lys, tu es la pureté incarnée. Tu te rends compte de rien, mais tu es beaucoup plus délicieuse que tu ne le crois. Cependant, tu t'enfonces facilement dans l’abîme. T'es une poupée qui se tient à ses fils. T'es un pantin, une banalité du monde. T'es qu'un pion parmi le jeu de la vie, tu te tiens sur une case en parfait soldat, reste à savoir si tu vas te faire éjecter ou pas. »

T'es naïve et tellement gentille. Tu ne te rends pas compte des dangers de la vie, t'es comme une chenille qui vient de sortir de son cocon. T'es encore une exploratrice de cet univers si nouveau pour toi. Tous les jours, tu découvres de nouvelles choses et tu t'en contentes, tu prends tout du bon côté et tu reste forte, avec ta gaité et son sourire habituel tu sais piquer dans le cœur des gens. T'es plutôt sociable comme fille, t'aimes avoir du monde autour de toi, et quand tu t'attaches, tu peux même vite devenir collante. Ben oui, t'es encore qu'un bébé, t'as besoin d'affections c'est ta raison d'être, sinon tu deviens folle, tu te perds, tu cris et tu pleures. Non, il ne faut pas qu'on t'oublie, tu aimes attirer l'attention, prendre soin des autres, tu ne veux pas qu'ils partent parce que tu le sais hein? T'es une obsédée de la communication, tu détestes qu'on t'ignore après tout et encore pire quand les gens t'oublient et partent loin de toi. C'est pour ça que tu es si gentille, tu veux les garder, les enfermés avec toi. Tu voudrais les enchaîner à tes pieds si c'était possible mais tu sais que tu ne peux pas. T'es une idiote, une incomprise. Tu fais ta fière, mais au fond t'es faible, t'as peur. T'es comme un oiseau privé de sa liberté, sans ses ailes pour voler t'es rien. C'est comme toi avec les gens, si tu n'as plus cette intention dont tu te dévoue, t'es qu'un vide. Un grain de sable au milieu d'une plage. Mais t'as pas le choix après tout, t'en ait devenue phobique, ça pourrait te bouffer sinon. Que faire alors? Quand ça se produit? Ben tu rentres dans une colère noire. Si on t'ignore, qu'on t'oublie que se passe t-il? T'es comme étouffée, confinée du reste du monde. T'as envie de frapper tout ce qui bouge et tu deviens tarée. Tu veux te venger de cette personne qui t'as misérablement ignoré ou rejeté. T'as envie de lui pourrir l'existence, jusqu'à ce que cette haine se stop enfin. Un remède? Juste un câlin devrait suffire. En fait, elle manque cruellement d'amour cette petite. Je vous l'ai dit c'est qu'encore qu'une gamine. Elle est pourtant si douce en temps normale. C'est absurde, d'être aussi liée au monde. Et pourtant, elle en a fait sa raison d'être. Cesse d'être aussi tourmentée, ça ne t'apportera que des ennuis. Petite fille.

Histoire

« Une histoire, c'est un commencement, une majuscule qui débute en soulignant des détails insignifiants ou important. Une histoire c'est un déroulement d'un récit, ce sont des actions qui peuvent être répétitives, elle peut faire rire ou bien pleurer. Une histoire possède une âme, un sourire ou une larme. Elle peut rester brève et simpliste, mais une histoire est faite pour être lu ou écouter, elle sert de repaire dans un monde fictif ou réel. Elle est le commencement de tout, mais également la fin du dernier chapitre. Elle se termine par un point, mais celle que je vais raconter n'est pas encore terminée, alors pour seule ponctuation déterminée, une virgule fera l'affaire. Il n'y a pas de end, just un to be continued. Bon courage. »


♚ Le commencement de la vie est l'apparition d'un nouvel être sur Terre, comme toutes âme vivante, la jeune femme vit le jour dans un endroit du monde. Elle naquît à Dublin, en Irlande. Ce pays tout vert ou la pluie est souvent le premier contraste du paysage. Cette terre a pourtant été témoin de grandes choses, des révélations ou de légendes en tout genre. Elle n'est pourtant qu'un simple décor du commencement. Car la réelle destinée commença avec la jeune fille aux joues potelés qui se fit donné comme nom, celui de cette même destinée. Ses parents voulaient qu'elle soit promise à de grandes choses tout comme ce pays dont elle était issue, car elle était leur unique enfant. Leur unique trésor. La petite fille venait à peine de sortir du ventre de sa mère qu'elle commença à crier dans une pièce nacré de blanc, se demandant pourquoi elle avait été arrachée à cet endroit si chaud qui était devenu sa maison depuis le début de sa procréation. Tandis que les parents regardaient amoureusement leur œuvre d'art, Destiny commença à prendre gout à ce nouveau monde qu'était devenu le sien, ouvrant grand les yeux sur chaques détails qui l'entourait. Seulement, le destin est un gardien du temps et des actions, il se pouvait qu'elle rencontre beaucoup d'embûches durant les premières lignes de son récit.

♚ Nous en étions à quelques chapitres plus loin, elle venait d'avoir dix ans. C'est une période marquante, là ou la ponctuation s'était faite plus violente, ou les points on succédé aux virgules. Tant de choses et de malheur. Elle rencontra son premier destin, celui d'une phobie dont elle fut victime, frappée en plein visage. Malgré l'amour intense que ses parents portaient à leur petite fille, ils n'avaient gère le temps de s'occuper d'elle. Homme et femme d'affaire du pays, ils avaient embauchés une gouvernante pour leur petite fille adorée, qui se sentait déjà bien seule et en manque d'affection parentales. Si encore, cette vielle femme avait été douce et aimable, elle aurait pu enfouir ses sentiments à travers elle. Seulement, elle n'était rien d'autre qu'une vielle aigrie qui passait son temps à manger quand elle en avait envie, et parlait de la façon la plus froide qui soit à la petite fille. Elle subissait peu à peu cette solitude si dure à supporter, sans ses parents qui n'étaient pas là pour la réconforter ou pour la border quand elle en avait besoin. Le soir, elle serrait sa peluche préférée dans ses bras, lui parlant comme à un ami, lui racontant ses peines tout en pleurant contre lui. C'était seulement quand ses parents rentraient qu'elle pouvait de nouveau sourire et parler avec eux. Mais un jour, ils devinrent complètement accro à leur travail et commencèrent à être stressés, complètement désemparés et se mettaient dans une colère noire lorsque l'un commençait à parler froidement à l'autre. C'en fut de trop, leur retrouvailles si aimantes devinrent que glace et feu, du malheur, de la souffrance. Elle ressentait ce qu'ils éprouvaient et en fut victime lorsqu'ils commencèrent à ne même plus prêter attention à elle, trop occupés dans leur métier qui leur prenait la tête. Alors, elle craqua. Un jour, tandis qu'ils dinait, elle leur raconta ce qu'il s'était passé à l'école ce jour-ci, qu'elle avait travaillé durement afin de leur faire plaisir. Il n'y eu aucune réaction de leur part, juste un hochement de tête, tandis qu'ils continuaient de manger leur repas, sans prêter une grande attention à ce qu'il se passait autour d'eux. Des larmes, un verre cassé. La petite fille commence à crier, elle voulait se faire entendre car elle se sentait étouffé, les mains posées contre son crâne, elle avait mal, suffocant à ce manque d'affection. Des flash back lui revinrent, pensant au temps si heureux qu'ils avaient vécus tout les trois. Quand tout allait pour le mieux. Elle fut prise de panique et de rage, commençant à tout briser sur la table. Ils se réveillèrent enfin, le père et la mère furent également prient de panique en voyant leur enfant dans cet état. Le père vint la calmer, essayant de la mobiliser afin qu'elle ne cesse de tout casser. Les larmes tombaient tandis que la jeune fille sentait l'agonie lui peser avant de jeter une vive parole qui marqua les esprits.

« Pourquoi vous ne me répondez pas?! Je ne suis pas invisible vous savez! J'entends ce que vous dîtes, je ne suis pas encore morte! Je suis vivante! »

♚C'est après une rage épouvantable qu'elle fit un malaise et ne se réveilla que deux jours plus tard, sous le choc. Suite à cela, ses parents essayèrent d'être plus attentifs aux besoin de leur fille, devenant presque paniqué à chaque fois qu'il la voyait en train de pleurer. Mais, elle le voyait bien, c'était devenu factice. L'affection qu'ils essayaient de lui porter, on aurait dit qu'ils se forçaient à la tâche, qu'ils souriaient faussement, portant un masque derrière ce visage si doux. Rien n'était plus pareil, et cela ne fit qu'empirer au fils des années. Elle ne voulait plus perdre personne, devenir importante et ne jamais être ignorée ou oubliée. Elle voulait qu'on l'aime, qu'on la chérisse et qu'on la voit. Ne plus être transparente était devenu le but de sa vie. Le destin d'un jeu hypocrite. Elle n'était plus qu'une coquille vide sans cet amour qui la rongeait. Elle entra donc quelques années plus tard dans un nouvel établissement, là ou les troubles psychologiques et les phobies sont les maîtres du jeu. Un endroit parfait pour elle, rempli de fous.

In Real Life
PSEUDO : Destichou
PRÉNOM : Célia`
ÂGE : 15 ans
PRÉSENCE : 5/7
COMMENT TU ES ARRIVÉ ICI : Partenariat :3
IDÉE / COMMENTAIRE : J'aime beaucoup le design, même si il est simple et le contexte bien sûr. ♥ Vous n'ems déjà!
Modo
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 189
Date d'inscription : 12/04/2013
Localisation : Nowhere.

DOSSIER
ÂGE : 21 ans
PROBLÈME : Thanatophobe - peur de la mort.
LIBRE RP : Oui mais lente. >W
MessageSujet: Re: « Look at me, don't forget me please ... » ♚ Destiny A. ℳcℒogan   Jeu 2 Mai - 19:47
Hellcome miss ! ♥
Invité
avatar
MessageSujet: Re: « Look at me, don't forget me please ... » ♚ Destiny A. ℳcℒogan   Jeu 2 Mai - 19:54
Merciiiiii beaucoup. ♥8D
Invité
avatar
MessageSujet: Re: « Look at me, don't forget me please ... » ♚ Destiny A. ℳcℒogan   Ven 3 Mai - 7:19
Bienvenue iciiiii ♥
Invité
avatar
MessageSujet: Re: « Look at me, don't forget me please ... » ♚ Destiny A. ℳcℒogan   Ven 3 Mai - 8:00
Bienvenue sur Holdmyhand~ Amuse toi bien parmi nous !
Admin
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://holdmyhand.forumactif.com
Messages : 271
Date d'inscription : 10/04/2012
Localisation : Derrière toi <3

DOSSIER
ÂGE : 16 ans
PROBLÈME : Peur des orages
LIBRE RP : non
MessageSujet: Re: « Look at me, don't forget me please ... » ♚ Destiny A. ℳcℒogan   Dim 5 Mai - 1:59
Bienvenue sur le forum ! Ta fiche est parfaite :3 Je te valide donc, bon jeu parmi nous <3<3
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Look at me, don't forget me please ... » ♚ Destiny A. ℳcℒogan   
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Clip controversé " Can't remember to Forget you "
» Quartier Forget
» HISTOIRE
» Le retour du Poiré.
» La libération filmée par les reporters américains.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hold my Hand :: Pour bien débuter :: votre dossier :: Dossiers oubliés-